Les gros titres et les temps forts de l’année 2017

Date: 19th December 2017

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 1 [name] => Uncategorised [slug] => uncategorised [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 1 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 388 [filter] => raw [term_order] => 5 [cat_ID] => 1 [category_count] => 388 [category_description] => [cat_name] => Uncategorised [category_nicename] => uncategorised [category_parent] => 0 ) )

Le WSSCC vous souhaite de joyeuses fêtes ! En 2017, le WSSCC a continué à jouer un rôle important dans les efforts nationaux, régionaux et mondiaux visant à assurer l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation à l’air libre, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et des filles et des personnes en situation vulnérable (cible 6.2 des objectifs de développement durable).

©WSSCC/Javier Acebal

Le WSSCC a aligné son organisation et ses activités, qui reflètent sa nouvelle Stratégie 2017-2020 lancée en mars, afin d’atteindre deux objectifs stratégiques en quatre ans : 1) Que les politiques, capacités et mécanismes nationaux mènent à un système sanitaire et des conditions d’hygiène durables pour toutes et tous ; et 2) que chacun, chacune, partout, ait accès à des conditions d’hygiène et un système sanitaire sûrs, et les utilise.

Le principe directeur de la nouvelle stratégie et des travaux du WSSCC est la poursuite des objectifs de développement durable. Les ODD mettent l’accent comme jamais auparavant sur les femmes et les adolescentes, les groupes vulnérables, la nécessité de n’oublier personne, ainsi que l’égalité et la non-discrimination. Ils font également ressortir les moyens de mise en œuvre qui reposent sur une appropriation accrue par les pays, sur les investissements publics et sur l’abandon du rôle de dirigeant des donateurs en matière de financement et de planification de l’aide au développement.

En 2017, le Conseil a commencé à accorder davantage d’importance à l’égalité et à la non-discrimination dans sa politique et ses actions concrètes, comme le demandait la cible 6.2. Cela signifie que le WSSCC a décidé de volontairement faire en sorte que ses actions en faveur de l’assainissement contribuent à atteindre les ODD connexes relatifs à l’éducation, à la santé, à l’autonomisation des femmes, à la réduction des inégalités, à l’urbanisation et aux mesures climatiques.

©WSSCC/Javier Acebal

Dans ce domaine, en 2017 nous avons surtout tenté : de répondre à la demande croissante émanant des gouvernements nationaux pour un appui à l’élaboration de politiques et à la mise en place de formations relatives à la gestion de l’hygiène menstruelle et à la modification des comportements collectifs en vue de promouvoir l’égalité et la non-discrimination ; de soutenir des processus de surveillance régionale et mondiale capitaux pour l’ensemble du secteur ; de préserver la place du WSSCC en tant que leader d’opinion quant à la cible 6.2, surtout en ce qui concerne l’équité et la durabilité ; et de continuer à innover par des partenariats afin d’agir à plus grande échelle, conformément à notre plan stratégique et au mandat des ODD.

Le WSSCC a apporté d’importantes contributions au secteur grâce à sa branche d’action directe active, le Fonds mondial pour l’assainissement (GSF). À la fin 2016, le GSF avait affecté plus de 117 millions de dollars US à des projets dans 13 pays, grâce à quoi plus de 15 millions de personnes vivent dans un environnement exempt de défécation à l’air libre (FDAL) et plus de 20 millions ont accès à des installations de lavage des mains. Les programmes de pays en cours ne sont pas tous au même stade de leur mise en œuvre. Les programmes les plus avancés ont instauré un environnement propice crucial pour contribuer largement à l’atteinte des objectifs du WSSCC. On constate que les programmes les plus récents ont amélioré l’accès à l’assainissement et à l’hygiène et contribué à leur développement tout en instaurant des capacités, des partenariats et des structures indispensables pour les rendre plus durables.

Les résultats complets du GSF pour 2017 utilisant une nouvelle approche de suivi mise en œuvre cette année, seront publiés l’an prochain. Cependant, à la mi-2017 on estimait qu’encore 2,9 millions de personnes supplémentaires vivaient dans un environnement FDAL, qu’environ 2,2 millions de personnes avaient dorénavant accès à des installations de lavage des mains et que 1,3 million de personnes avaient enfin accès à une installation sanitaire améliorée.

Les 3600 membres dynamiques du WSSCC, qui vivent et travaillent dans plus de 140 pays, sont pour beaucoup dans la réussite des actions du WSSCC. Leurs actions et celles du WSSCC en général ont été bien souvent mises en lumière sur le site Internet du WSSCC et sur les réseaux sociaux en 2017. Le WSSCC a le plaisir de vous faire revivre ces grands moments. Vous pouvez cliquer sur les liens pour en savoir plus. Bonne lecture !

La force du WSSCC : les gens

 

Le GSF : un rôle de guide, l’acquisition de connaissances et le partage des enseignements tirés

Le plaidoyer politique : agir pour les personnes en situation de vulnérabilité

Les données probantes, l’apprentissage et le leadership éclairé

Les temps forts de notre organisation et de nos partenariats

Ensemble sur scène : manifestations et campagnes

Related News

WSSCC welcomes Rolf Luyendijk, a Dutch national with extensive UNICEF experience, who will start 1 March 2018

New study from WSSCC and 3ie’s Evidence Programme suggests best practice in measuring the impact of advocacy efforts

WSSCC’s Virginia Kamowa, writes how menstruation is associated with one of the most pervasive stigmas that holds back gender equality

Le Niger a accompli des progrès considérables en faveur de l’assainissement et de l’hygiène pour les femmes et les filles