Démarrage des activités du Programme Conjoint Genre Hygiène et Assainissement au Niger

Date: 13th January 2015

Array ( [0] => WP_Term Object ( [term_id] => 9 [name] => Equality [slug] => equality [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 9 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 137 [filter] => raw [term_order] => 2 [cat_ID] => 9 [category_count] => 137 [category_description] => [cat_name] => Equality [category_nicename] => equality [category_parent] => 0 ) [1] => WP_Term Object ( [term_id] => 147 [name] => Press Releases [slug] => press-releases [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 147 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 24 [filter] => raw [term_order] => 4 [cat_ID] => 147 [category_count] => 24 [category_description] => [cat_name] => Press Releases [category_nicename] => press-releases [category_parent] => 0 ) )
Credit: WSSCC/UN Women Ahogbeme Eugène

Credit: WSSCC/UN Women Ahogbeme Eugène

Niamey, le 13 Janvier 2015 – Lancé en Mars 2014, le programme conjoint Genre, Hygiène et Assainissement démarre par une réunion de planification qui permettra d’élaborer une stratégie pour le Niger afin que les politiques publiques prennent en compte les besoins des femmes et des filles en matière d’hygiène et d’assainissement.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Mr Wassalké Boukari a insisté sur le contexte nigérien et sur  les documents de politiques publiques existants qui pourraient connaitre des modifications afin d’améliorer l’accès et les services pour les femmes et les filles.

« L’hygiène liée au genre est un sujet tabou au Niger. Les infrastructures ne sont pas toujours adaptées et l’eau n’est pas toujours disponible. Dorénavant il s’agira de sensibiliser. L’importance de ce droit pour nos états n’est plus à démontrer. À travers ce programme, il conviendra de définir des actions de manière ciblée. Le cadre de planification et de budgétisation doit tenir compte de nos spécificités pour que ce programme soit bénéfique au Nigériens et aux Nigériennes » a indiqué Mr Boukari.

Mr Wassalké Boukari, Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement. Photo: WSSCC/ UN Women Ahogbeme Eugène

Mr Wassalké Boukari, Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement. Photo: WSSCC/UN Women Ahogbeme Eugène

Le conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement s’est réjoui du soutien du Gouvernement Nigérien. Plusieurs ministères sectoriels ont participé à la cérémonie d’ouverture notamment le ministère de la population et de la femme ainsi que le ministère de la femme. Les agences du système des Nations-Unies sont également représentées à travers l’UNICEF et le PNUD.

Les travaux se déroulent pendant deux jours. « À l’issue de ces deux jours, nous espérons avoir un programme pertinent avec des budgets, mais aussi mettre sur pied le comité consultatif du Niger »  a indiqué la coordonnatrice du programme au Niger Mme Tani Abdelkader.

WSSCC et ONU Femmes publient un bulletin trimestriel sur le programme « Genre, Hygiène et Assainissement ». Pour être ajouté à la liste de diffusion, veuillez prendre contact avec Mme Rockaya Aidara à Rockaya.Aidara@wsscc.org.

Related News

The Netherland’s Senior Policy Officer for WASH raises important issues surrounding MHM

Drawing your attention to the programmes’ documentation on sanitation behaviour practices in Senegal

Celebrations led by our partners around the world had great effect on MHM Day

Nupur shares her journey from the fear and isolation of first menses to becoming an MHM champion